Photographies : Claire de Virieu

Notes écologiques

 

 

Écogestes pour un gazon

Très souvent les pelouses ne sont pas un modèle d’écologie. Elle sont entretenues grâce à des arrosages fréquents, un désherbage sélectif et des engrais chimiques. Heureusement, il y a des alternatives.

 

Engrais biologiques

Le gazon peut être nourri une seule fois au printemps, début mars, avec de la corne broyée. Sa libération étant lente, elle suffira pour toute une saison et ne sera pas lessivée par l’eau comme les engrais de synthèse qu’il faut appliquer presque tous les mois de pousse.

 

 

 

Arrosage

Le gazon ayant des racines peu profondes, il est inutile de l’arroser longtemps. La plupart des espèces résistent à la sécheresse de l’été sous nos climats. Il n’est pas dangereux de laisser jaunir votre pelouse quelques semaines.

 

Gazon raz

Beaucoup de gazons peuvent être coupés court. Cela permet de limiter le développement des trèfles et autres adventices. Pour cela il faut un passage avec une tondeuse hélicoïdale (à moteur ou manuelle) tous les 3-4 jours en période de pousse. Un travail fréquent mais qui permet de ne pas ramasser l’herbe coupée. Elle enrichira le sol en humus en se décomposant.

 

 

01-note-eco-manoir-normand

 




les coulisses du manoir normand

 

 

Le défi de ce projet est d’apporter la structure manquante sans s’y enfermer. Des croisillons vivants rythment l’espace sans esprit de sérieux.

Superficie : 3 ha
Localisation : Normandie
Biotope : Doux et humide
éco-jardin : 3/5

 

 

les étapes de la réalisation

01-coulisse-manoir-normand

1999 : photos de repérage, la maison semble flotter dans un environnement qui demande à être organisé.

 

02-coulisse-manoir-normand

03-coulisse-manoir-normand

Plantation de la structure végétale.

04-coulisse-manoir-normand

Chantier : de nouveaux murs soutiennent la terrasse.

 

 

05-coulisse-manoir-normand

2001 : le manoir prend ses aises dans son nouveau cadre végétal.